La danse de Damiano Foà et Laura Simi

  1. Accueil
  2. > créations
  3. > Sonore

Sonore

création 2016

mercredi 16 mars 2016

Distribution

Conception Laura Simi
Danse, chorégraphie Damiano Foà, Laura Simi, Marine Chesnais, Theo Livesey
Musiques extraits divers, Jean-Noël Françoise, Perig Villerbu
Lumières Xavier Lazarini
Sculptures oreilles Michelle Brière
Costumes Marco Mazzoni

Prochaines dates

16 Novembre 2017 19h
Viadanse / Centre Chorégraphique National de Bourgogne et France Comté à Belfort

Calendrier de création (en cours)

du 14 au 27 avril 2016
Résidence / phase d’expérimentation du projet
Espace Darja - Casablanca, Maroc
Présentation publique le 21 avril

du 3 au 15 octobre 2016
Résidence - l’Hippocampe - Caen

du 17 au 28 octobre 2016
Résidence - Relais Culturel Régional - Falaise
Présentation publique le 27 octobre à 18 h

du 5 au 15 décembre 2016
Résidence - l’Hippocampe - Caen
Présentation publique le 14 décembre

du 23 au 31 mars 2017
Résidence et présentation publique - CCN de Roubaix

documents
à télécharger

Quand l’atmosphère sonore met en mouvement le corps...

"Le son, dans son mouvement oscillatoire insaisissable, est l’objet des recherches de Sonore.

Je suis malentendante. Cette particularité sensorielle m’amène à m’interroger sur le monde sonore avec lequel j’entretiens un rapport complexe et mystérieux. Le son, dans son essence multiforme, échappe à toute description. C’est un sujet intrigant, une énigme créative, une grande source de recherche chorégraphique.

Sonore explore la relation son / geste, musique / danse. La pièce cherche à voir comment le son véhicule une pensée, influence nos comportements, bouscule notre structure physique, notre corps anthropologique, individuellement et dans le groupe.

Sur scène, un orchestre de haut-parleurs est utilisé tour à tour comme caisses, sentinelles, murs, lits, piédestal... L’épaisse matière sonore qui s’en dégage est formée de voix, de chants rythmiques de travail, de substances de respirations, de bruits de machines, de discours dictatoriaux, de murmures des rues...

En convoquant sur le plateau les sons, en jouant avec la spatialisation du bruit, en agençant les partitions et les enregistrements, Sonore tente de faire surgir l’intuition des corps. Proche des danseurs, le son devient sculpture dans l’espace, presque visible, presque palpable. Les haut-parleurs s’approchent au plus près des corps et les mettent en mouvement, les font vibrer, les transforment en corps-oreilles.

Violence, menace et urgence provoquent les danseurs, embarqués dans un maelstrom d’air dense et énergétique. Dans un bain sonore bouillonnant, la chorégraphie se déploie par flashes, par intermittence. L’écoute des sons devient pour les corps une lutte, une action de résistance."

Laura Simi, chorégraphe

JPEG - 54.5 ko

© Silenda

Teaser de Sonore