La danse de Damiano Foà et Laura Simi

  1. Accueil
  2. > compagnie - .......

.......

mercredi 16 mars 2016, par Nicolas Villeroy

Silenda est signataire de l’Hospitalité-Manifeste Normand
http://www.change.org/p/manifeste-normand

Silenda fait partie de la Coopérative Chorégraphique, regroupement d’artistes de la danse (Noesis - Moi Peau - Silenda - Kashyl) au Sépulcre, à Caen.
Le projet est soutenu par la Ville de Caen et la Région Normandie.

Répertoire

Par ordre chronologique
- Lierre Duo (France-Italie)
- Festina Lente solo
- Affrettati Lentamente (tournée mondiale)
- Andar Sentendo (Tremblay en France Théâtre Louis Aragon)
- Façades en course
- Frammenti di sempre
- Personne
- Il grande dentro (Maison de la Culture Amiens)
- Two figures in a room
- Hidden Orchestras (Conservatoire de Paris -Théâtre de la Ville)
- Solitaire théâtre
- Vuota dismisura
- l’Ombra del bello
- Life Like
- Continuum
- Shut Up !
- Titre inachevé
- Prélude
- Anima
- Sonore
- Portrait
- Fenomeno
- Fenomeno 1
- The Loud Atlas
- Tendre
- Dérangement/désordre
- Zaraband

"Damiano Foà et Laura Simi sont très marquants… La simplicité de leur travail révèle une grande et profonde présence sur scène…" Dance Café (Japon)

"Foà et Simi parviennent dans leur trio Affrettati Lentamente à réaliser un prodige. Les danseurs se rapprochent, par des impulsions qui semblent venir de l’interieur du corps, des mouvements à la fois liés à la terre et empreints d’une beauté surnaturelle…" Edith Boxberger, Frankfurter Allgemeine Zeitung

"Ils montrent un travail avec une atmosphère particulière et une très belle danse.." Les saisons de la danse

"Sur cette danse venue avec son mystère, il ne faut pas trop en dire... sa poésie a palpité comme l’aile transparente de l’espoir." L. Niclas, La danse dans le monde

documents
à télécharger

Après avoir conçu pendant 20 ans leurs pièces ensemble, Laura et Damiano mènent depuis quelques années leurs recherches séparément. Si Damiano investigue particulièrement le processus scénique et ses éléments, lumières, images, son, Laura sonde davantage le mouvement et la danse comme métamorphose du temps et de la physicalité. A la fois regard et témoin de leurs explorations respectives, tous deux continuent de s’accompagner, intervenant de multiples manières au sein du processus de création de l’autre.

Originaires de Florence, Laura Simi et Damiano Foà quittent leur Italie natale pour rejoindre New York et se former auprès de figures majeures de la danse contemporaine telles que Alwin Nikolais, Martha Graham, Hans Züllig et Kazuo Ohno. Tous deux arrivent ensuite en France et collaborent avec les chorégraphes Santiago Sempere, Sidonie Rochon, Jean-Pierre Perrault, Brigitte Asselineau, Héla Fattoumi et Eric Lamoureux. En 1993, ils fondent la cie Silenda, remportent plusieurs prix dont le prix du meilleur solo au festival de Cagliari pour Festina Lente, et le Grand prix SACD des Jeunes auteurs aux Rencontres chorégraphiques internationales de Bagnolet, en Seine-Saint-Denis, pour Affrettati Lentamente. Après plusieurs tournées internationales en Allemagne, au Portugal, dans les pays de l’Est, en Espagne, au Japon ou en Corée, le duo élabore différentes pièces tout en poursuivant leurs trajectoires respectives d’interprètes. Silenda participe par trois fois au SKITE, chantier international d’artistes créé par Jean-Marc Adolphe à Paris et Lisbonne. Ils y rencontrent Meg Stuart (projet Running), Alain Platel, Jocelyne Montpetit et bien d’autres. Ils créent les chorégraphies du spectacle culte « 501 blues » avec cinq interprètes anciennes ouvrières de l’usine Levi’s dans le Nord. Cette pièce (mise en scène B. Lajara) tourne trois ans et est reprise 20 ans après, en 2021.

Au répertoire de Silenda, on trouve entre autres Continuum, Shut Up !, Titre Inachevé ou Prélude et Anima créé à Montréal en 2016 avec l’artiste Sonia Léontieff. La pièce Sonore de Laura Simi explore l’influence du son sur le comportement du corps est créée à Falaise au Festival La Danse de tous les sens en 2017. En 2018, Damiano crée le solo Portrait à l’Artothèque de Caen ; la performance Rocks est créée au Musée des Offices de Florence. En 2019, Laura élabore le solo Fenomeno et en 2021 The Loud Atlas qu’elle coécrit avec le musicien Maurizio Ravalico. Damiano est actuellement en création de la pièce Dérangement/désordre (création 2023) et Laura travaille à une nouvelle pièce Saraband (titre provisoire) en collaboration avec la chorégraphe Erika Zueneli.

Tels des collectionneurs de mouvements, Laura et Damiano voyagent à l’intérieur et à l’extérieur du corps, lieu de toutes les métamorphoses. Les états émotionnels induits par le mouvement, le geste et sa réalisation comme expérience de la fragilité et de la résistance, comme espace ouvert aux accidents de la vie, ou encore la poétisation des pulsions de notre époque sont des thématiques de recherche chères à Silenda.

Soutiens à la compagnie
- Région Normandie
- DRAC Normandie
- Département du Calvados
- Ville de Caen
- L’Agence régionale de santé de Normandie, la Drac Normandie en partenariat avec la Région Normandie dans le cadre du dispositif Culture-Santé en Normandie 2018